Joker, la descente aux enfers

Sortie le 9 Octobre 2019
Genre :
 Drame
Réalisateur : Todd Phillips
Avec : Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Frances Conroy…

Note :
4.5/5

Je vais commencer par saluer la prestation démente de Joaquin Phoenix qui est juste l’un des meilleurs Joker à ce jour qui nous fait vite oublier le Joker à la Jared Leto *tousse*. Le film réalisé par Todd Phillips nous livre là une œuvre du Joker qui colle à la véritable histoire du Joker. Sortie en salles le 9 octobre 2019.

 

 

L’histoire

Le film se déroule en 1980, à Gotham City. La ville de Gotham est en train d’asphyxier pendant que les politiciens écrasent les plus vulnérables les laissant croupir dans les bas fonds de Gotham. Arthur Fleck est employé dans une agence de clown. Pour payer son appartement où il loge avec sa mère, il passe ses journées à déambuler dans la rue en tenue de clown. Arthur se retrouve méprisé, bafoué et même humilié par les plus puissants . En effet, il est incompris puisque atteint d’un handicap qui lui fait prendre des fous rires dans les plus mauvais moments terrifiant ainsi les gens. C’est ainsi que l’humiliation quotidienne ainsi que plusieurs événements le feront à nouveau sombrer petit à petit dans la folie devenant ainsi le tueur psychotique que l’on connaît tous, le Joker.

 

Réalisation

Todd Phillips et Joaquin Phoenix font de ce film un chef-d’oeuvre de la firme DC taclant par la même occasion les films Marvel. En parlant de tacle c’est d’ailleurs Todd Phillips qui le dit lui-même dans son interview : “Laissez JOKER être le 1er, puis laissons de p*tains de bons réals faire les suivants. Au lieu de vivre dans l’ombre de la bête (Marvel), faisons quelque chose qu’ils ne peuvent/ne savent pas faire.”“L’énergie d’un acteur dans le Bronx est différente qu’avec un fond vert. D’ailleurs, je ne sais même pas travailler avec ce genre de truc. Il n’y a pas de fond vert dans ce film.” Peut être que ce blockbuster antihéros sera le précurseur d’une nouvelle aire pour les films de comics Books Movies.

 

 

Il faut dire que le film met la barre très haute. Avec le Joker qui nous décrit la singularité des choses cela nous fait prendre conscience que ces choses-là peuvent arriver à n’importe qui. On est loin du film qui fait passer les héros et les vilains pour des personnes différentes de nous, au-dessus de nous. Ce film nous fait réagir à la violence des mots et des actes d’autrui qui peuvent être parfois un point de bascule comme avec le Joker. Nous sommes simplement spectateurs de la décadence et du mal-être que subit Arthur.

 

 

Techniquement parlant ?

En effet le film est super bien construit avec une bande-son cohérente, en adéquation totale avec les images. Cette dernière m’a fait plus d’une fois secouer la tête sur mon siège sans parler des danses de Joaquin qui sont entraînantes. Joaquin incarne à la perfection le Joker que ce soit dans les expressions, dans les postures ou encore par le rire. Ce rire si mythique qui a traversé le temps. Ce rire si communicatif mais en même temps si psychopathe. L’histoire est super bien cousue. On voit bien l’évolution et en même temps la décadence d’Arthur. On voit que certains événements peuvent être des déclencheurs violents et d’autres peuvent être des déclencheurs à petit feu. En voyant son état psychologique et l’accumulation de chose qu’il subit, on comprend ce qui le pousse à devenir ainsi.

 

 

Conclusion

Si je devais reprocher un truc au film du Joker c’est :

Je trouve dommage que la transformation d’Arthur en Joker arrive aussi tardivement dans le film. En effet lorsque le film se termine, on se sent à la limite de la frustration. On aimerait avoir encore plus de Joker et voir ce dont est capable Joaquin Phoenix à fond dans le rôle de ce tueur psychopathe. De plus il ne serait pas contre de continuer l’interprétation du Joker. On va donc espérer que Todd Phillips accepte de faire un deuxième opus. Nous dévoilant tout le potentiel de ce nouveau Joker qui sublime tellement ce vilain DC Comics. Bon ok, je vous avoue que j’aimerai bien le voir avec Harley Quinn :P.

 

Plus qu’une chose à vous dire : stoppez tout ce que vous faites et regardez le Joker direct car c’est clairement un film qui vaut le détour ne serait-ce que pour comprendre le personnage du Joker !

– Cela vous fait rire Arthur ?
– Non je pensais à une blague
– Vous voulez me la raconter ?
– Non, vous ne la comprendriez pas…

Logo La Rubrique de Lou

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :