The Collector, tout se collectionne ?

Un escroc, ayant un besoin urgent d’argent, entre par effraction dans la maison de campagne de son patron. Mais, bientôt, celui-ci réalise que sa famille a été enlevée par un tueur ayant placé des pièges mortels partout dans la maison.

THE-COLLECTION-Image-011

Parlons peu mais parlons bien, ce film dans son ensemble est bon avec un bon jeu d’acteur, une bonne bande son et une mise en scène qui tiens la route. La seule chose que je pourrai à la rigueur reproché à ce film c’est certains faut raccord qui, quand on y prête attention, deviennent dérangeant.

En sommes, vous retrouvez les bruits d’orages que vous entendez depuis l’intérieur de la maison mais que l’on entend plus à l’extérieur… Par la suite, ce sont les pièges du tueur qui vous interpellerons dans le sens où les pièges sont très élaboré et bien pensé et du coup, ils ont du demandé du temps pour les installer… Temps où vous allez vous demander comment et quand le tueur à pu les mettre en place. Autre soucis, c’est le fait que sur Netflix, le genre gore ne soit pas stipulé, du coup ça à été une drôle de surprise de voir a quel point ce film est gore – du même niveau que Frontière. C’est vous dire son degré de gore.

En dehors de ça, le film se laisse très bien regarder et ne s’essouffle jamais dans l’action. Chaque piège est intelligemment utilisé que se soit par le tueur ou d’autres protagonistes. Rien n’est laissé au hasard et tout est minutieusement préparé pour que personne ne puisse sortir. L’intrigue est bien ficelé et le jeu de cache cache en reste intense jusqu’au bout. Le film se termine sur une fin ouverte car il se trouve que ce film est une suite du nom de The Collection dont je vous parlerai prochainement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :