Tagged: Serie Original Netflix

  • Insatiable, et si la beauté n’était pas un rempart ?

    Aujourd’hui, on s’attaque à la nouvelle série de Netflix qui semble être très controversée et semble surtout diviser les gens. Il faut rappeler que cette série est un 16+ et donc qu’elle s’adresse à un public assez mature pour comprendre le second degré car oui, il ne faut pas prendre cette série pour argent comptant...

  • Kiss me first, au delà du jeu !

      Le principe de cette série est vraiment bien trouvé. On se prend à cette protagoniste et on pourrait même s’y identifier. Leila, la fille douce mais en même temps passionnée est animée par cette dernière prête à tout pour réussir dans son jeu. Le refuge de l’Azana est même libératoire pour elle jusqu’à ce...

  • The Good Place , trouverez-vous le bon endroit ?

    Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au “Bon endroit” compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre. L’arrivée d’Eleanor pourrait bien mettre en péril...

  • Violet Evergarden, l’anime de toute beauté

    Après cinq années de guerre, la paix est enfin revenue et la vie reprend doucement son cours. C’est ainsi pour les militaires également mais, pour Violet, les choses sont plus difficiles. En effet, la jeune femme ne connaît que les champs de bataille et a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie.

    Adoptée par la famille Evergarden, Violet est employée par Claudia Hodgins au sein de son entreprise postale. Son rôle : écrire des lettres pour ceux qui ne peuvent pas le faire eux-même. L’ennui, c’est qu’elle peine à comprendre leurs émotions.

  • THE END OF THE F***ING WORLD, la série phénomène ? 

    En réalité, je ne crois pas du tout à cette histoire de phénomène même si beaucoup d’entre vous ont l’air d’avoir aimé cette série.
    Pour ma part, de ce que j’en ai retenu, c’est deux gosses immatures (faut dire ce qui est) qui ce retrouve confronté à la vie d’adultes sans vraiment en comprendre et connaître les rouages. N’oublions pas de préciser que l’un est psychopathe et l’autre est dépourvu de langage soutenu. Il faut aussi dire que de base la serie est censé être centré sur ce jeune homme atteint de trouble du comportement pour au final s’appercevoir que la série est plus tourner sur cette petite idiote agaçante et irrespectueuse à souhait. Leur a-t’ont déjà dit que de détester le monde n’apportait jamais rien de bon ? En bref de l’enfantillage à l’état pure…

  • Atypical, une série atypique

    Pour commencer l’histoire, ce déroule au sein de la famille de Sam incarné par Keir Gilchrist, dans le cabinet de sa psy ainsi que dans le lycée qu’il fréquente. Chaque changement est bien construit et se goupille parfaitement. Je n’ai pas repéré beaucoup d’incohérence voir même aucune. On découvre ainsi une autre facette de l’autisme car cette maladie comporte différent degré et ainsi permet d’en prendre conscience.