Ready Player One, de la référence à l’easter egg

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts, qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Ready-Player-One-locandine-PDV-11

Comment commencer, déjà par vous dire que ce film est à voir (et même à revoir) tant par sa beauté que par sa multitude de référence. Oui, oui il y a la dose pour preuve on y retrouve Doom, Retour vers le futur, Overwatch, Godzilla, King Kong, Jurassic Park, les Tortues Ninja, Halo, Street Figurer, Mortal Kombat et bien d’autres ! Vous en prenez plein les yeux du début à la fin tant pas les graphismes, que par le charisme des acteurs. Tout y est pour faire de ce film une pépite. La bande son est juste une tuerie au sens propre du terme. Un parallèle entre le rétro et le récent a couper le souffle réaliser autant par la bande son que par les jeux et référence traité. Le film est Rock’N’Roll et dynamique à souhait. 2h20 pendant lesquels, je vous le garanti, vous ne vous ennuierez pas. Le scénario est bien construit et même en avance sur son temps. Spielberg est toujours dans le futur et c’est juste génial !

ready-player-one-tracer

Comme je vous le disais plus haut, les acteurs sont tous charismatique autant par leur avatar que le personnage réel. J’ai adoré PARZIVAL, ART3MIS, DAITO, SHO et AESH. Vous allez les aimez tout comme moi et surtout détester IoI qui est sans nulle doute le reflet de la société aujourd’hui. Je pense qu’il faut avoir un minimum de connaissance du monde vidéo ludique pour vraiment comprendre toutes les références. De plus le film apporte un nouveau regard à ce monde qui est énormément masculin, on va pas se le cacher. D’ailleurs je remercie Spielberg pour mettre autant en avant les femmes et même les mettre au même niveau que les hommes. On peut voir à travers ce film que nous sommes tous égaux dans ce milieu. ART3MIS est même mise en valeur dès le début du film et tout du long. Elle montre son talent et sa déduction sans faille pour réaliser sa vocation. Ce film fait aussi prendre conscience qu’à trop être encré dans cette réalité, on en oublie ce qui est essentiel dans la vraie vie : l’amitié ou même l’amour… On prend conscience de beaucoup de chose sans vraiment s’en rendre compte et je dis chapeau.

Mes gros coups de cœur du film ? La bande son rock’n roll et rétro, les graphismes à la hauteur et l’histoire sans oublier les références nombreuses et variées ! ART3MIS est mon héroïne préféré du film avant les 4 autres !

ROCK’N’ROLL BABY !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :