Le jeux vidéo peut-il être un enfermement social ?

On va confronté deux idées celle où oui il peut l’être et ensuite le côté sociale du jeux vidéo. Il me semble essentiel de traité ce sujet qui peut parfois être taboue. On a tous au moins entendu une fois qu’il valait mieux sortir que de rester devant nos écrans. D’ailleurs rappeler vous l’article sur la fameuse phrase : “arrête de t’abrutir devant ton écran”

gamer-from-back-in-headphones-sits-in-front-of-a-monitor-with-video-game-in-dark-room_h0nr3usyl_thumbnail-full01

Alors pourquoi en est-il un ? Pour la simple et bonne raison qu’il y à une multitude de jeux solo avec des histoires et des aventures plus que prenante. On s’identifie au personnage, envoûté par la bande son et c’est fini, vous nous perdez dans notre univers. Parfois on peut se dire que l’on passe trop de temps à jouer puis on regarde l’heure et on se dit qu’on a encore du temps… C’est un peu comme quand on doit sortir et que l’on se dit : “mais il est bien mon jeu puis il est tard oh puis il fait froid aussi…” Je suis sur que vous aussi devant votre écran vous vous dites : “elle a trop raison, je me suis déjà dit la même chose.” mais c’est parce qu’on y est tous passé au moins une fois et je sais que pour certains cette vie virtuelle leur plait plus que la vie réelle. Il m’ai arrivée aussi de me complaire dans les jeux vidéos puisque pour moi c’était un endroit où personne ne pouvait me saouler. Il faut savoir que de base j’ai une grosse part d’insociabilité qui fait que je me plait en jeu solo. Je peux donc concevoir et comprendre que certains s’y réfugie plus que d’autre.  Personnellement, je préfère voir quelqu’un se réfugier dans les jeux vidéos plutôt que de se droguer ou de faire les pires choses qui puisse être faites… Après il faut faire attention à l’addiction et quand même faire la part des choses mais cela est une toute autres questions que je traiterai plus tard dans un autre article.

oxent

 

crédit : oxent.fr

 

Dans un second temps, on peut se dire que le jeu est plutôt une ouverture sociale. Si on regarde bien, après les jeux solos on retrouve quoi ? Oui, effectivement, les jeux en multijoueurs. Le multi peut connecter les gens que se soit textuellement, vocalement ou seulement en jouant. C’est d’ailleurs souvent comme ça que les connexions se font. On joue avec quelqu’un, on aime son jeu, on vérifie qu’il/elle parle notre langue, on l’invite et c’est partiiiiiie ! On peut aussi faire des rencontres jeux vidéo via des réseaux sociaux, des groupes ou autres. Que se soit parce qu’on est bloqué dans un jeu ou bien parce qu’on cherche des coéquipiers ou encore juste parce qu’on veut partager nos passions avec d’autres, il y aura toujours quelqu’un pour toutes ses choses ! La connexion peut se faire aussi tout simplement via quelqu’un qu’on regarde en stream. Cela peut vraiment partir de pas grand chose parfois. Je pense qu’il faut arrêter de croire que le vrai gamer est celui qui est posé devant sa télé/pc avec tout a proximité, jouant des heures sans jamais voir personne. Certes il doit y en avoir mais fort heureusement, nous ne sommes pas tous comme ça.

Au final, je pense qu’il peut-être autant un enfermement qu’une ouverture, cela dépend vraiment du tempérament de la personne et de ce qu’il cherche réellement. Si je devait me situer dans une tranche, je dirai que je suis entre les deux. Ça va dépendre des sorties jeux, de mon envie du moment ou encore de mon état d’esprit.

Et vous, où pensez-vous vous situer ? Une idée sur la question posée ? A vos stylo, vous avez 4h !

1 Response

  1. Johanna dit :

    Je comprends très bien que certains puissent penser que le jeu vidéo est une sorte d’enfermement social. C’est vrai, après tout, quand on nous voit bloqués sur nos consoles ou PC pendant des heures, il doit y avoir de quoi se faire ce genre d’idées. Mais finalement, c’est malgré tout un échappatoire pour pas mal d’entre nous. Et en se renfermant là-dedans, on s’échappe du quotidien.
    En tout cas, très bon article ma Lou, qui fait réfléchir ! ♡

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :