La Casa de Papel, vous ne seriez pas contre quelques billets verts

Huit voleurs font une prise d’otages dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne, tandis qu’un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.

casadepapel

Vous prenez 8 braqueurs avec à sa tête un professeur doté d’une forte intelligence et surtout d’un plan d’une précision d’horloger et vous obtenez cette pépite de série. A première vue, on se dit que c’est un braquage tout ce qu’il y a de plus banale. On se dit “encore un qui tourne mal”, en réalité c’est tout autre chose…

Commençons par les 8 personnages principaux : Tokyo, celle qui nous narre l”histoire et dont vous ne pourrez pas vous empêcher son coté nonchalant et pourtant si attachant. Berlin est le “chef” désigné par le professeur afin de gérer le braquage de l’intérieur. Nairobi, la folle de service qui ne donne pas sa part au lion et qui gère aussi certains aspects du braquage (voyons, je ne vais pas vous spoiler quand même !). Moscù et Denver, braqueur de père en fils, aussi soudé que possible avec une relation digne de ce nom. Rio, le benjamin de l’histoire, assez efficace et à mon goût le plus “fragile” de la bande. Oslo et Helsinki, les deux frangins nounours  plutôt discret mais qui apparaissent dans des scènes plutôt forte. En réalité chacun apporte sa pierre à l’édifice même minime soit-elle. D’ailleurs parlons acteurs, ils sont tous autant charismatiques les uns que les autres et surtout tout bon joueur et attachant au possible.

La_Casa_de_Papel

La série est bien rythmé et ça grâce à la bande son et au plan établie dans la série. Que se soit du côté de la police ou du côté des braqueurs, pas le temps de vous ennuyer. On avance au rythme de la partition du Professeur ou de Raquel, l’enquêtrice nommé pour faire face à ce braquage d’envergure à voir selon votre point de vue. La bande-son y est aussi pour beaucoup puisqu’elle aussi rythme la série.. Bellacio, Bellacio… Je vous la met en tête pour vous mettre dans l’ambiance ! D’ailleurs c’est un référence au film l’Arnaqueur qui met en scène deux protagonistes organisant la plus grosse arnaque jamais vu. Rien n’est laissé au hasard dans La Casa de Papel ! Je vous avoue avoir finit en PLS en même temps que la fin de cette saison 1 qui m’a juste mis l’eau à la bouche pour la saison 2 qui s’annonce explosive ! Le suite le 6 avril et surement une update de mon avis avec la fin de cette micro série !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :