Joes Diner, un jeu de farce et attrape

Quelque part le long de la vénérable Route 7, au milieu de nulle part, vous trouverez Joe’s Diner. En tant qu’employé qui travaille de nuit le mois prochain, votre tâche principale consiste à garder les tables propres – rien de difficile.
Malheureusement, il y a un problème. L’ancien Diner a été construit sur le site d’un ancien cimetière indien. Parmi les enterrés, deux chefs rivaux qui, de leur vivant, ne pouvaient se supporter.

L’un s’efforce seulement de reposer en paix. L’autre, un farceur à la fois dans la vie et dans l’au-delà, est enclin à froisser les plumes de son rival.

En dehors de vos tâches de serveur, c’est à vous de garder les choses calmes et de ne pas provoquer la colère des chefs. Sinon, qui sait ce qui arrivera ?

Joes Diner

Jusque là tout va bien mais c’est sans compter le farceur qui se cache au sein du diner. Oui car le diner à été construit sur un ancien cimetière indien où deux clans niveau y repose pas si en paix que ça. C’est simple l’un cherche continuellement l’autre et vous dans l’histoire ? Et bien vous êtes au milieu et vous payé les pots cassés du chef farceur. Ne vous étonné pas si le chef décide de se faire un café sans votre accord pour faire un max de bruit. Vous votre but, nettoyé le diner en silence tout en arrêtant ce que le chef farceur déclenche sinon… Et bien le chef grincheux viendra vous chercher et vous affichera un jolie “GAME OVER”… Saurez-vous résister au 30 nuits de votre contrat ?

PREVIEW_SCREENSHOT2_136662

Le gameplay est plutôt rudimentaire, seul 2 touches et les 2 joysticks vous seront utile. Cela rend l’immersion encore plus présente. Il faut dire que la bande-son y est pour beaucoup puisque les musiques et les bruitages permettent une immersion complète. Ils font parties intégrante du jeu, sans eux, cela perdrait tout son sens. Niveaux personnages, il n’y a pas grand chose à en dire puisqu’il n’y a pas spécialement d’histoire. concernant le personnage principale. La vue du jeu est à la première personne ce qui rend le jeu encore plus prenant.

Finalement  ce petit jeu sans prétention est plutôt intéressant et prenant même si le gameplay reste tout de même rébarbatif… C’est un jeu qui détend bien et qui est sans prise de tête. C’est loin d’être le jeu de l’année mais c’est un bon petit jeu en revanche je ne pense pas qu’il soit du goût de tout le monde. J’attends votre avis sur ce petit Joes Diner. Un petit café, un hamburger ?

POINTS POSITIFSPOINTS NEGATIFS
Fait passer le tempsRedondant
Concept intéressantGameplay rudimentaire
Ambiance, Bande-sonDurée de vie (4h)
Trophée facile (PSN)

2 Responses

  1. 9 mars 2018

    […] jeux, seul trois ont rejoint la collection : Joe’s Diner, Shadow of Colossus ainsi que The Evil Within […]

  2. 29 mai 2018

    […] jeux, seul trois ont rejoint la collection : Joe’s Diner, Shadow of Colossus ainsi que The Evil Within […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :