Insatiable, et si la beauté n’était pas un rempart ?

cropped-Logo-redimensionné.pngAujourd’hui, on s’attaque à la nouvelle série de Netflix qui semble être très controversée et semble surtout diviser les gens. Il faut rappeler que cette série est un 16+ et donc qu’elle s’adresse à un public assez mature pour comprendre le second degré car oui, il ne faut pas prendre cette série pour argent comptant bien qu’elle se base sur la vie et le ressenti d’une des scénaristes. Cette série retrace le parcours de Patty qui vit dans un monde d’insulte. Surnommée Patty la truie, elle finit par péter un plomb contre la énième insulte et finit à l’hôpital. Nourrie à la paille, elle finit par perdre 30 kg et prend comme nouveau crédo la vengeance.

Top départ, on en parle dès maintenant !

landscape-1532103066-screen-shot-2018-07-20-at-171047

Netflix frappe encore fort avec une série qui est clairement une satire de notre société actuelle. Qu’on le veuille ou non, aujourd’hui, les personnes obèses sont les premières à être visées par les insultes et ce sont les premiers persécutés surtout à l’école. Je trouve que cette série fait prendre conscience de la réalité des choses derrière son côté second degré et humoristique. Elle traite d’un sujet sérieux malgré tout ce que l’on peut lire. Il faut regarder au-delà des apparences et c’est valable autant avec cette série qu’avec les gens.

insatiable-netflix-polémique

Pour reprendre l’histoire, Patty est une jeune fille bien en chair qui subit continuellement les brimades de ses camarades. Sa seule échappatoire est de manger encore et toujours. Un soir, elle part s’acheter une barre de céréales et c’est la fois de trop. Un homme l’aborde lui demandant de lui donner sa barre de céréales en lui disant qu’effectivement elle en avait assez mangé comme ça, portant ainsi un jugement sur elle. Elle lui décoche une droite et s’en reprend une immédiatement ce qui l’a conduit à l’hôpital où elle y perdra 30 kg. Se voyant offrir une “nouvelle” vie, elle décide de se venger de tous ceux qu’ils l’ont persécuté. Pensant se servir de sa nouvelle beauté, elle se rend compte que tout se paye. Certes elle a été persécutée pour son poids et son physique mais finalement la beauté n’est pas tant un rempart que ça si on est moche à l’intérieur. C’est clairement ce qu’il faut comprendre dans cette série. S’il y a une chose à retenir c’est que la beauté ne fait pas tout même s’il est difficile de vivre avec le regard des autres. Elle pense néanmoins prendre sa revanche sur le monde grâce au concours de beauté et surtout grâce à Bob, son mentor. Mais cela ne l’aidera pas forcément car la confiance en soi ne s’acquiert pas comme ça et comme je vous le disais plus haut, la beauté ne fait pas tout. Je ne trouve pas que le côté concours de beauté soit bien l’endroit pour prendre sa revanche sur le monde lorsqu’on sait que c’est un milieu ingrat et encore pire que l’école en elle-même. Au final, la victime ne deviendrait-elle pas le bourreau ?

Insatiable

Le casting n’est pas parfait car certains rôles sont un peu surjoués (est-ce voulu ?) mais concernant les principaux, ils sont bien interprétés et je trouve que Debby Ryan est parfaite. C’est un rôle pour elle. Le rôle de Bob (Dallas Roberts) aussi est très bien car il joue parfaitement la personne efféminé emprunt au doute. La surprise de découvrir Alyssa Milano dans cette série. Elle aussi, elle est rodée niveau rôle, ras quoi ! J’avoue avoir eu du mal avec le personnage de Magnolia, Dixie et Regina. Concernant la bande-son, elle est digne de cette série. Personnellement j’ai bien aimé certains passages et surtout certaines musiques.

ins110unit00726r

En conclusion, je ne vois pas en quoi (de mon point de vue) on peut dire que Netflix soit “grossophobe” avec série car pour moi elle est juste le reflet de ce qu’il se passe aujourd’hui. Le rejet des autres, les regards et les jugements que portent les gens sont la dure réalité de la vie et malheureusement beaucoup de gens vivent à travers ça ! Ce n’est pas une bonne chose et je trouve qu’avec l’humour on peut faire passer des messages bien plus forts et tout aussi sensibilisant qu’en prenant un ton sérieux. Pour moi cette série fait du bien car elle nous montre des aspects qu’on ne connaît pas forcément lorsqu’on y a jamais été confronté. On ne vit pas tous les choses de la même manière et je pense que cette série nous fait prendre conscience qu’il faut savoir s’accepter comme on est avant d’accepter les autres. Je pense aussi qu’il faut se dire que la critique est plus facile sur les autres que sur soi-même et que dans toute critique, il faut y voir un soupçon de jalousie. On ne le voit peut-être pas soi-même car il est plus difficile de se voir soi-même comme on est que de voir les autres tels qu’ils sont.

N’oubliez pas, le seul vrai reflet c’est celui
dans votre miroir pas celui que les gens font de vous !

serie-insatiable

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :