Game Of Thrones : A telltale game serie.. Un petit tour à Westeros

Jeu du mois de Juil 2017

Le jeu se déroule en parallèle de la série télévisée, il commence à la fin de la troisième saison et se termine juste avant le début de la cinquième. L’histoire se concentre sur la Maison Forrester, une famille hors-canon vis-à-vis de la série télévisée et des romans, bien que le nom de leur Maison soit brièvement mentionné dans le roman A Dance with Dragons. La Maison Forrester est originaire de Ironrath, une forteresse dans le Nord, à Westeros, où ils contrôlent la précieuse forêt de ferrugier (Ironwood dans la version originale), convoitée par beaucoup en raison de l’importance militaire de ce bois spécial. Le jeu se déroule principalement près du ferrugier, mais aussi dans d’autres endroits sur les continents de Westeros et de Essos.

Game-of-Thrones-3

Je dois avouer ne pas avoir accroché au premier épisode de ce jeu. Prête à le désinstaller, je me suis dis que j’allais quand même lui donner une seconde chance. Puis au final, je l’ai terminé et Platiné (le jeu se platine facilement). L’avantage c’est qu’il n’y à pas vraiment de grand spoil quoique si quand même. Je ne suis pas vraiment très à même d’en juger n’ayant raté aucun épisode de cette magnifique série. Pour continuer sur le jeu, ils ont conservé la trame de la série et on retrouve ainsi des personnage emblématique de la série tel que Tyrion , Daenerys ou encore Jon Snow (“Jean Neige”, pardon, j’étais obligé… heureusement que la VOSTFR existe *hallelujia*). Cela nous permet de suivre l’évolution de l’histoire à travers une autre famille à peine prononcé dans la série. On en viens presque à regretté qu’il n’ai pas incorporé un bout de l’histoire de certain de ces personnage (exemple : Mira qui est une des dame de Margaery Tyrell). En parlant de Mira, il est vrai qu’on l’aperçois dans la saison 4, du moins la ressemblance est frappante entre la fiction et la série… Je vous laisse en juger par vous même :

C’est d’ailleurs un des personnages que j’affectionne le plus. Personnage qu’on joue également.  Le jeu est bien dans son ensemble même plus mais le soucis c’est que l’on ressent vraiment le fait que ce jeu ai été fait pour PC avant d’être déployé sur console car le système de visé et de déplacement est plutôt chaotique… La fonction QTE est très bien foutu. Le bémol aussi c’est qu’il n’y ai pas d’effet papillon comme dans Until Dawn ou LIS. Chaque action que l’on fait, si elle n’est pas inscrite dans l’histoire, vous met en mode échec et alors un message apparaît, le fameux : Valar Morghulis. Dans LIS et Until Dawn, je vous parlait du Complexe de Dieu et bien dans ce jeu c’est tout le contraire, vous êtes le pion de l’histoire. Tout ce qui arrive doit arrivé. Cela n’empêche pas que le jeu puisse vous faire ressentir de sacrés émotions tel quel la joie, la peine et même la haine ! Qu’est ce que j’aurai aimé tuer Ramsay Bolton (oui, lui, c’est la pire des ordures qui existe).

489af6_6a8df062415a4eaebe313e4a06d80f4d~mv2

Iron from Ice

POINTS POSITIFSPOINTS NEGATIFS
Histoire sans grand spoilPas d'effet papillon/boule de neige
Les personnagesRéalisé pour PC et ça se ressent
L'histoire
Les sentiments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :