Black Mirror, la réalité poussée à son paroxysme !

D’après Charlie Brooker, chaque épisode a un casting, un décor et une réalité différents, mais ils traitent tous de la façon dont nous vivons maintenant et de la façon dont nous pourrions vivre dans dix minutes si nous commettions une erreur.

black-mirror-masks

Comment rassembler les pires penchants de la technologie et de la réalité pour les pousser à leur paroxysme ?

Demandez à Netflix car il frappe un grand coup avec  cette série. Chaque épisode est indépendant; ils ne se suivent pas. Chaque épisode traite d’un sujet technologique ou réel : téléphone, internet, instagram (pas appelé comme ça dans la série), les jeux vidéos, le journalisme, les intéractions sociales… Le panel est large ! Cette série ne vous laisse pas indifférent ou du moins certains épisodes. Je reconnais que certains m’ont mise mal à l’aise et d’autre m’ont gêné. Effectivement, il pousse notre réalité le plus loin possible afin de nous faire réaliser jusqu’où cela peut aller. Parfois absurde mais parfois plausible. À travers la caméra, on s’aperçoit de la manipulation ou même du conditionnement que la société entreprend vis-à-vis de nous. Dites vous que parfois les comportements des autres ne sont pas si loin de se que l’on peut entrevoir dans cette série. Ne vous voilez pas la face et regardez cette série.

black-mirror-8

Recommandation : Saison 3, Ep. 2 concernant les Jeux Vidéo (pour le coup, je ne sais pas trop comment l’interpréter, vous me direz !)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :