Atypical, une série atypique

Pour commencer l’histoire, ce déroule au sein de la famille de Sam incarné par Keir Gilchrist, dans le cabinet de sa psy ainsi que dans le lycée qu’il fréquente. Chaque changement est bien construit et se goupille parfaitement. Je n’ai pas repéré beaucoup d’incohérence voir même aucune. On découvre ainsi une autre facette de l’autisme car cette maladie comporte différent degré et ainsi permet d’en prendre conscience.

11ATYPICAL1-master768

Ainsi, Keir Gilchrist joue à la perfection ce rôle d’autiste passionné par l’Antarctique et les oiseaux. Il est attachant et très bon acteur car il nous retransmet vraiment ces émotions. Après Sam, on passe à la sœur Casey (Brigette Lundy-Paine) qui joue aussi parfaitement son rôle et on ne peut s’empêcher de la plaindre car sa famille lui demande de vivre pour son frère avant de vivre pour elle. Finalement, le comportement qu’elle adopte par la suite est juste excellent. Quant aux parents, le père est top, bien joué avec le rôle un peu ingrat de la famille… Cela m’a fait bizarre de retrouver Michael Rapaport ici, quand on s’en souvient dans Prison Break. Je dis avouer que les 2 rôles lui sie à ravir. La mère, c’est autre chose, l’actrice la joue très bien mais bordel, qu’est ce qu’on à envie de lui mettre des baffes ! Entre mère surprotectrice et mère indigne, il n’y a pas vraiment de juste milieu… En sommes, tous ces acteurs sont bien choisit mais pas étonnant de la part de Netflix qui nous propose toujours de bonne série de qualité.

source

Mais Netflix est aussi doué pour faire dans de la simplicité qui fonctionne. Par simplicité, je parle des costumes et des décors. Les costumes colle parfaitement à l’ambiance de la série et le plus c’est de rendre raccord les tenues de Sam à ce qu’il aime, ce qui accentue son autisme (c’est pas parce qu’on porte ce qu’on aime que l’on est autiste hein!) mais je ne vais pas non plus vous spoiler. Quant aux décors, simple et fonctionnel puis tant que cela fonctionne, c’est l’essentiel !

Atypical_104_Unit_00696_R_CROP

En parlant de simplicité, la bande son est quelque chose que j’appréhendais beaucoup car étant du coté de Sam, on peut s’attendre à ce qu’elle soit inexistante mais FAUX ! Elle est là et elle se trouve être sympa. Pile ce qu’il faut et au bon moment. De plus, je salue l’initiative de la série avec la décision prise par Paige (Jenna Boyd). Rien que pour ça, je tire mon chapeau !

En bref, c’est une série à voir autant pour son côté humoristique que son côté dramatique. Les deux genres se partageant parfaitement l’écran. De plus la saison est courte, c’est à la fois cool mais en même temps galère surtout avec cette fin !

Je vous attends en commentaire pour savoir ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :